Rudyard Kipling

 

Rudyard Kipling, né à Bombay, en Inde britannique, le 30 décembre 1865 et mort à Londres, le 18 janvier 1936, est un écrivain britannique.

Ses ouvrages pour la jeunesse ont connu dès leur parution un succès qui ne s'est jamais démenti, notamment Le Livre de la jungle (1894), Le Second Livre de la jungle (1895), Histoires comme ça (1902), Puck, lutin de la colline (1906). Il est également l'auteur du roman Kim (1901), de poèmes Mandalay (1890), Gunga Din (1890) et Tu seras un homme, mon fils (1910) sont parmi les plus célèbres) et de nouvelles, dont L'Homme qui voulut être roi (1888) et le recueil Simples contes des collines (1888). Il a été considéré comme un « innovateur dans l'art de la nouvelle », un précurseur de la science-fiction, et l'un des plus grands auteurs de la littérature de jeunesse. Son œuvre manifeste un talent pour la narration qui s'est exprimé dans des formes variées. (Wikipédia)

Les images du livre de la jungle sont tombés dans le domaine public : commons.wikimedia.org


Franc-maçonnerie

Franc-maçon, Kipling fit partie de la loge Hope and Perseverance n°782 aux Indes, reçu le 5 avril 1886. Il reçut une dispense du Grand Maître du District du Pendjab lui permettant d'être initié avant l'âge de 21 ans et fut ensuite exalté Maître Maçon dans la loge de Marque Fidélité, puis élevé au grade de Marinier de l'Arche Royale dans la Loge d'Ark Mariner du Mont Ararat; (Wikipédia)

Le Wikipédia anglais donne plus de détail :

Selon le magazine anglais Masonic Illustrated, Kipling est devenu franc-maçon vers 1885, avant l'âge minimum habituel de 21 ans,* étant initié à la loge Hope and Perseverance n°782 à Lahore. Il a écrit plus tard au Times:

«J'ai été secrétaire pendant quelques années de la loge ... qui comprenait des frères d'au moins quatre croyances. J'ai suis entré [en tant qu'apprenti] par un membre de Brahmo Somaj, un hindou, passé le degré de compagnon par un mahométan, et élevé [au degré de maître maçon] par un anglais. Notre tuileur était un juif indien.»

Kipling a reçu non seulement les trois degrés de « maçonnerie de métier » (ou artisanal), mais aussi les degrés secondaires de l'Ordre des maitres maçons de la marque et de Royal Ark Mariner.*

Kipling aimait tellement son expérience maçonnique qu'il a commémoré ses idéaux dans son poème "The Mother Lodge",* et a utilisé la fraternité et ses symboles comme dispositifs de complot vitaux dans son roman L'homme qui serait roi.


Le Film

L'adaptation cinématographique du film "L'Homme qui voulut être roi" contient toujours ces références maçonniques. Voici quelques exemples :

L'homme qui voulut être Roi (1975)

l homme qui voulu etre roi
0:06:43

 homme qui voulu etre roi
01:27:23

homme qui voulut être roi
01:30:46

homme qui voulut être roi
01:46:33


Source images : iTunes - captures d'écran légale
Source du film : ICI


Les sites Web maçonniques

Les sites internet confirment l'appartenance de Kipling à la franc-maçonnerie

Site Web GADLU.INFO : https://www.gadlu.info/macon-celebre-rudyard-kipling.html
↳ Rudyard KIPLING :1865-1936. Le célèbre romancier et poète anglais a été toute sa vie un Maçon très actif.

Ce site apporte plusieurs précisions. On apprend par exemple, que le poème My New-Cut-Ashlar (1891, Ma pierre cubique) de Rudyard Kipling, est la prière d’un artisan maçon :

“Quand ma pierre Cubique, à l’instant ciselée
Transmets franche lumière aux vitraux dérobée,
Par ce travail mien, quand revient la nuit,
Vers toi, l’Omnivoyant, ma prière s’enfuit…”

L'Omnivoyant à qui est destinée cette prière, est par définition l'oeil qui voit tout

Ce site (GADLU.INFO) consacre plusieurs pages et planches à Rudyard Kipling : https://www.gadlu.info/?s=rudyard+kipling


Site Web de la Loge Harmonio à Pau : https://harmonio.fr/r-kipling
↳ Il est initié en Inde en 1886 au sein de la loge Hope and Perseverance et affilié ensuite à Independence with Philantropy n°391 à Allahabad, aux loges londoniennes Builders of the Silent City n°4948 et Authors n°3456.


Site de la Loge ELEUSIS de la Grande Loge Mixte de France (Brest) : http://www.franc-maconnerie-brest.fr/travaux-brest.html
Rudyard KIPLING
↳ Initié en Franc-Maçonnerie en 1885, dans la loge « Hope and Perseverance », il écrira plus tard : « Ici, j’y ai rencontré des musulmans, des hindous, des sikhs, des membres de Araya et Brahmosmaj, et un juif, le tuileur qui était prêtre et boucher de sa petite communauté dans la ville. Un autre monde s’ouvrait donc à moi, j’en avais grand besoin. Il en fera référence dans un autre poème : Ma Loge.


Site de l'Institut maçonnique de France : http://www.i-m-f.fr/..
↳ [...] Pierre Gauchet qui en profite pour nous présenter la figure de Rudyard Kipling , dans son activité maçonnique et un poème maçonnique , moins connu que « la loge-mère » , « nuits d'agape » , mettant en scène le roi Salomon lui-même, Hiram de Tyr et Hiram Abif.[...] Son intérêt réside dans le fait de montrer combien l'œuvre célèbre de Kipling a été nourrie tout entière de son authentique engagement maçonnique.


Rudyard Kipling est aussi le nom donné à plusieurs loges maçonniques, qui ne manque pas d'honorer leur frère :

1) http://www.rudyard-kipling.fr/Travaux-la-vie-maconnique-du-Frere-Rudyard-Kipling.html
2) https://loge-rudyardkipling.fr/

Sites en anglais :

http://www.freemasons-freemasonry.com/kipling.html
http://freemasonry.bcy.ca/texts/rudyardkipling.html
https://freemasonry.bcy.ca/biography/kipling_r/kipling_notes.html


Rudyard Kipling est décrit comme homme et maçon par le Square Magazine : https://www.thesquaremagazine.com/man-and-mason-%E2%80%93-rudyard-kipling.html

On peut également citer son poème écrit en 1896 "The Mother Lodge" (la Loge mère), où il exprime sa nostalgie de sa Loge-Mère en Inde.